Publié par Laisser un commentaire

La 77e édition du Grand Prix de Monaco se déroulera du jeudi 23 au dimanche 26 mai 2019 @ACM_Media

La 77édition du Grand Prix de Monaco se déroulera du jeudi 23 au dimanche 26 mai 2019, avec un programme toujours aussi riche en sport, en animations et en festivités. Ce 1003e Grand Prix de l’Histoire fera office de sixième manche du Championnat du Monde FIA de Formule 1 2019.

S’il est tant attendu chaque année, le Grand Prix de Monaco a en 2019 une saveur toute particulière. Cette édition célèbre en effet le 90eanniversaire de sa création. Bien des années ont passé depuis la première course en terre Monégasque, le 14 avril 1929. Les voitures ont progressé, les pilotes ont changé. Le circuit, lui, a évolué au fil des années, pour répondre à un cahier des charges de plus en plus important en matière d’organisation.

En 90 ans, ce Grand Prix unique a inscrit sa légende dans le sport automobile. Des plongeons dans le port d’Alberto Ascari et Paul Hawkins, aux six victoires d’Ayrton Senna (un record depuis 1993), la piste Monégasque a été le théâtre des Grands Prix les plus fous de l’Histoire. Rebondissements et stratégies sont les maîtres mots de ce rendez-vous mécanique de prestige.

Les accrochages à Sainte-Dévote, les changements d’adhérence dans le tunnel jour de pluie, les passages toujours plus proches du rail au niveau des S de la piscine… Ce sont 19 virages imprégnés de mythes et d’anecdotes qui mettent à dure épreuve les nerfs des pilotes, prêts à tout pour inscrire leur nom au palmarès du Grand Prix de Monaco.

Si les spécialistes s’accordent à dire que les qualifications sont décisives pour triompher, la course demeure le point d’orgue du week-end. Tous ceux qui ont pris le départ le savent et vous le diront : la victoire n’est acquise qu’une fois le drapeau à damier abaissé.

Après sa défaite rageante de 2016, Daniel Ricciardo s’est enfin imposé sur le tracé de la Principauté en 2018, après avoir notamment réalisé le meilleur temps absolu du circuit en 1’10’’810 durant les qualifications. Désormais pilote de l’écurie Renault – dont la maison mère est le partenaire historique de l’Automobile Club de Monaco – le sympathique et jovial Australien aura fort à faire pour défendre sa couronne, face à de redoutables adversaires. A commencer par Charles Leclerc. Le Monégasque a connu son baptême de Formule 1 lors de l’exercice 2018. Pilote Alfa Romeo Sauber, il a été promu chez Ferrari à l’issue de sa brillante saison, durant laquelle il a engrangé 39 points. Il aura lui aussi certainement à cœur de s’imposer pour son Grand Prix à domicile. Verdict attendu dimanche 26 mai 2019, à la fin des 78 tours de course.

Visitez le site d’ACM pour plus d’information

Publié par Laisser un commentaire

Exposition Ferrari à la Collection de voitures de S.A.S. le Prince de Monaco @VisitMonaco

La Collection de voitures de S.A.S. le Prince de Monaco accueillera jusqu’au 15 mars 2019 une exposition unique de véhicules Ferrari.

Fondée par Enzo Ferrari en 1947, à Maranello en Italie, les voitures au cheval cabré ont marqué l’histoire de l’automobile sur route et sur circuit. Constructeur en série de voitures sportives de prestige, Ferrari s’est rapidement imposé comme une référence automobile, aussi bien techniquement qu’esthétiquement.

Lors de cette exposition exceptionnelle en Europe, une cinquantaine d’automobiles de types Grand Prix et Sport, les plus emblématiques de la marque – celles qui ont construit le mythe Ferrari et qui ont fait rêver des millions de fans – seront réunies en Principauté pendant quatre mois.
Les admirateurs de la marque pourront, entre autres, découvrir les modèles suivants :

• La 246 F1 de 1960, dernière voiture avec un moteur placé à l’avant. Elle a couru en Formule 1 en 1960.
• Le modèle 246 SP de 1961, première Ferrari équipée d’un moteur central arrière.
• La 250 GTO de 1962, 36 exemplaires seulement ont été produits. Cette auto est considérée comme la plus mythique des Ferrari et la meilleure voiture de sport du constructeur italien de tous les temps. Victorieuse du tour de France aux mains des pilotes Bianchi/Berger, elle a été vendue 70 millions de dollars aux enchères. C’est à ce jour la voiture la plus chère au monde !
• La 250 LM de 1965, aussi belle que performante, construite à 32 exemplaires, 320 chevaux pour 840 kg, héritière de la 250 GTO.
• La 512 S de 1970, 26 exemplaires construits. L’appellation 512 vient de la cylindrée de 5 litres et de son moteur V12. Ce modèle apparaît dans le film « Le Mans » en 1971 avec Steve McQueen.
• La F1 de 1989 avec laquelle Nigel Mansell a gagné les GP du Brésil et de Hongrie. Cette voiture sera victorieuse la même année au Grand Prix du Portugal avec Gerhard Berger.
• La F40 de 1991, dernière « Supercar » réalisée du vivant d’Enzo Ferrari.
• Le modèle Enzo de 2004 directement inspiré de la Formule 1, de la carrosserie à la mécanique en passant par les matériaux hautes performances utilisés, 660 chevaux, 363 km/h en vitesse de pointe. Elle fût baptisée Enzo en hommage au « Commendatore ».
• L’Aperta de 2016, la Ferrari de route la plus puissante jamais produite, 963 chevaux, de 0 à 100 km/h en 2.6 secondes.

Retrouvez l’article complet de Visit Monaco ici

Publié par Laisser un commentaire

Le Grand Prix de Formule 1 de Monaco @ACM_Media

La 76e édition du Grand Prix Automobile de Monaco se déroulera du jeudi 24 au dimanche 27 mai 2018. Le rendez-vous Monégasque sera l’hôte de la sixième étape du Championnat du Monde FIA de Formule 1 2018.

« Élevé au rang de mythe du sport automobile par les pilotes en raison de son caractère unique au monde et de la sélectivité de son tracé, le Grand Prix Automobile de Monaco a fondé sa légende à travers de nombreux exploits restés depuis dans les annales de la Formule 1. Outre l’inoubliable Ayrton Senna, véritable virtuose entre les rails et toujours détenteur du plus grand nombre de succès en Principauté avec 6 victoires entre 1987 et 1993, Graham Hill (5 victoires), Michael Schumacher (5 victoires) ou encore Alain Prost (4 victoires) ont écrit dans les rues de la Principauté de Monaco quelques-unes des plus glorieuses pages de leurs riches carrières. »

Plus d’information aupres du Club Automobile de Monaco ici